Chorégraphe Elizabeth Suich

Margaux

Interprète

 

Diplômée de l’École de danse contemporaine de Montréal (EDCMTL) en 2013, Margaux entame sa carrière d’interprète en se lançant dans diverses collaborations artistiques. Dès sa sortie de l’école, elle travaille avec Anne Trudel en tant qu’interprète pour Toaster, une création de danse et théâtre. Depuis 2013, elle danse pour la chorégraphe Elizabeth Suich dans plusieurs créations telles que Bella BESTIA (co-créée avec Simon Gélinas Beauregard), Incognita et Incognita|En duo. En 2014 elle participe au laboratoire de création Fly et travaille avec les chorégraphes Evelyne Laforest et Rémi Laurin-Ouellette. Cette même année, Margaux participe à plusieurs sessions d’explorations avec la chorégraphe Isabelle Van Grimde.

Marika Dumoulin Lafond

Interprète

 

Ayant un grand besoin de satisfaire son désir de surmonter de nouveaux défis, elle entreprend dès sa sortie de classe un projet de commandes chorégraphiques qu’elle interprétera en solo sur scène. En ralliant à ses côtés dix chorégraphes et plusieurs autres collaborateurs, son projet devient vite un spectacle multidisciplinaire, impliquant la danse et le théâtre, et devient un projet cible d’art visuel pour certains photographes et compagnie de tournage. Depuis son entrée dans le milieu artistique, Marika Dumoulin Lafond s’associe à l’image d’une interprète rebelle qui n’a peur de rien et surtout qui est prête à foncer tête baissée pour l’art.

Maude Gobeil

Interprète

 

Maude Gobeil détient un baccalauréat en danse contemporaine à l’UQAM depuis 2012. Durant son parcours académique, elle s’implique dans de nombreux projets. On a pu la voir notamment aux côtés du groupe de musique Misteur Valaire au Festival International de Jazz de Montréal, au Métropolis ainsi qu’au Festival d’été de Québec. Au cours de son baccalauréat, Maude côtoie Elizabeth Suich avec qui elle monte la pièce Une ContreVérité; une pièce qui recevra le Prix coup de cœur du public du Festival Quartiers Danses 2012. En 2013, elle danse au Monument-National la pièce Nénuphar de Sandrine Martel pour la Biennale de Gigue Contemporaine faisant partie de la programmation de Tangente. Maude continue de se perfectionner en danse pour parfaire son art.

Sandrine Gobeil

Interprète

 

Sandrine Gobeil s’inscrit au programme de danse contemporaine à l’UQAM en 2009. En 2011, elle travaille comme interprète pour la pièce Nous creuserons dans le ciel une tombe où l’on n’est pas serré de Karina Iraola qui parait dans la programmation de Tangente. En avril 2013, elle danse Une ContreVérité d’Elizabeth Suich au Gesù dans le cadre du Festival Vue sur la Relève. Cette chorégraphie a également été sélectionnée la même année pour être présentée lors de la remise des bourses de la Fondation de soutien aux arts de Laval. Intéressée également à divers styles de danse, Sandrine participe en mars 2013 à la 5e édition de la Biennale de Gigue Contemporaine dans la pièce Nénuphar de Sandrine Martel présentée au Monument-National. Aujourd’hui, Sandrine continue de participer à plusieurs projets artistiques contractuels.

Jean-Benoit Labrecque-Gilbert

Interprète

 

Jean-Benoit Labrecque-Gilbert est un jeune danseur interprète diplômé de l’École de danse contemporaine de Montréal (EDCMTL), Québec, Canada, en 2014. Ayant baigné dans l’univers unique de la culture de la danse urbaine, il se perfectionne auprès du fondateur de la communauté hip-hop à Montréal, Angelo Ameur. L’authenticité et l’instinct que lui apporte le métissage de ces deux mondes ont su nourrir ses recherches artistiques en tant qu’interprète. Ses expériences auprès des chorégraphes reconnus José Navas, Tedd Robinson, Estelle Clareton, Jacques Poulin-Denis et Sasha Kleinplatz avivent son intérêt de travailler dans le domaine des arts de la scène. Il participe également au festival Vue sur la Relève au printemps 2013 avec la compagnie de danse urbaine 24k Or Pur et s’implique, en tant qu’interprète et chorégraphe au sein du comité du Projet Incubateur de l’EDCMTL. En 2014 il entame un projet de recherche avec la chorégraphe Elizabeth Suich, qui l’amène à présenter Incognita | En duo à la 12e édition du festival Quartiers Danses, ainsi qu’au festival Vue sur la Relève en Avril 2015.

MAYA MILET

Interprète

 

D’origine française, Maya Milet entame en 2010 une formation pré-professionnelle à l’École du Ballet du Nord alors sous la direction de Carolyn Carlson ainsi qu’une licence de danse à l’Université de Lille. En 2012, elle met le cap sur Montréal et y valide son diplôme au sein de l’UQAM. Elle reste à l’UQAM pour suivre un baccalauréat en danse qu’elle obtient en 2015. En parallèle à sa formation, elle suit différents cours et stages dont les Gaga Intensive avec la Batsheva Dance Company en Israël et à New York. Par ailleurs, elle participe à la création du groupe de danse Bang Bang, le collectif et y est une membre active. C’est en 2013 qu’elle collabore comme interprète avec Elizabeth Suich dans la pièce Bella Bestia, présentée à la 23e édition du Festival St-Ambroise FRINGE Montréal.

Christina Paquette

Interprète

 

Christina Paquette commence d’abord par la gymnastique artistique. Par la suite, elle s’inscrit au Cégep de St-Laurent pour la formation en danse. Ayant complété le DEC de 2 ans, elle ressent tout de suite le désir d’approfondir ses apprentissages et c’est ainsi qu’elle s’inscrit à l’UQAM au baccalauréat en danse, profil interprétation. Tout en se formant davantage en danse contemporaine, l’envie d’en apprendre plus sur la danse urbaine rôde dans son esprit. C’est alors que depuis janvier 2012, elle se consacre en parallèle au BAC à un style en particulier : celui du breakdance. Avec une formation antérieure en gymnastique et son expérience sur le terrain contemporain, le bgirling vient enrichir son bagage propre. Pour lier davantage ses expériences et éclaircir son cheminement personnel, elle a la chance, en juillet 2012 et juillet 2013, de participer au stage intensif donné par la compagnie RUBBERBANDance Group. Enfin, en plus de collaborer à titre d’interprète avec Manon Oligny, Philippe Dandonneau, Elizabeth Suich Emmanuel Jouthe, Alex Ann Boucher, Axelle Munezero et Alexandra « Spicey » Landé. elle co-crée aussi un duo avec Marie-reine Kabasha composé de danses urbaines et contemporaines. Christina est régulièrement impliquée dans le milieu de la danse urbaine, participant récemment à des compétitions à Montréal, Ottawa, Toronto et aux États-Unis.